Qu’est-ce que le thé biologique selon la certification européenne ?

Environ un milliard de tasses est avalés chaque jour. Le thé biologique est de plus en plus populaire auprès des consommateurs. Quelles sont les normes de certification du thé biologique? Selon la certification européenne, qu’est-ce que le thé biologique?

bébé yoda | les thés d'orion

Face à la croissance de certaines industries agricoles à la réputation douteuse, et à l’utilisation à grande échelle de substances peu recommandées dans le milieu de l’agriculture, de nombreuses personnes comment à faire de plus en plus attention à leur alimentation. La consommation des produits traités avec du glyphosate, des pesticides et autres substances chimiques constitue un danger pour votre santé. Elle l’est encore plus lorsqu’il s’agit de certains produits comme le thé, car ce dernier étant directement infusé dans votre tasse sans préparation supplémentaire. C’est notamment pour cette raison que les passionnés du thé préfèrent pour la plupart opter pour les thés labellisés bio. Mais qu’implique réellement cette certification biologique à l’échelle européenne ?

Les étapes de production du thé et ses origines 

De nombreuses personnes l’ignorent peut-être encore mais les thés sont des plantes. Ils sont donc issus de l’exploitation agricole. Ils sont cultivés sur des territoires aux climats particuliers. D’une façon générale, le climat devra être à la fois chaud et humide avec un niveau d’ensoleillement plutôt élevé.

Les thés poussent plus facilement dans les régions montagneuses. C’est sans doute pour toutes ces raisons réunies que les pays comme l’Inde, la Chine, le Japon, le Sri Lanka sont les plus grands producteurs de thé au monde. 

À l’issue de la cueillette, les feuilles passent par diverses étapes que sont l’oxydation, le flétrissage, le roulage, et enfin le séchage qui se fait, soit au four soit à la vapeur. Il convient de préciser que c’est l’ensemble de ces étapes qui définit la forme ainsi que les caractéristiques du thé.

On obtiendra alors soit du thé noir, du thé jaune, blanc, bleu, soit du thé vert. Cette dernière catégorie n’est pas soumise à la phase de l’oxydation. En d’autres termes, tout juste après la cueillette, les feuilles sont chauffées. C’est ce qui en fait d’ailleurs du thé vert bio, l’un des meilleurs du marché.

En effet, pour conserver la saveur des thés, les feuilles cueillies ne sont pas lavées. Par conséquent, lorsque vous consommez du thé, les produits chimiques présents sur les feuilles – étant aussi conservés – se retrouveront dans votre tasse. Voilà pourquoi il est préférable, voire judicieux, de préférer le thé vrac bio.

Le thé biologique selon la certification européenne 

La grande majorité des différents types et marques de thés que vous consommez proviennent des pays hors de l’Europe. À cet effet, pour obtenir la certification biologique, le thé doit se conformer au cahier de charges mis en place par les Commissions européennes.

Les règles du bio établies par l’Europe devront être respectées par les thés importés avant d’acquérir la qualité de “thé bio”. Par ailleurs, l’emploi de certains engrais, insecticides et pesticides est admis, bien entendu si ces derniers proviennent de produits naturels (origine végétale, animale, minérale ou microbienne).

Avec la forte présence du glyphosate et des pesticides chimiques dans le domaine de l’agriculture, les cultures environnantes sont facilement contaminées bien qu’elles soient biologiques. Dans ce sens, le règlement européen exige un niveau limite de produits chimiques à respecter.

En d’autres termes, au moins 95% de matière sèche du produit en question devra être biologique. L’étiquette “bio” ou encore le logo “AB” que l’on retrouve sur certaines marques de thés n’est pas le fruit d’une action de marketing. Cette labellisation est précédée d’une procédure de vérification et de contrôle menée de fond en comble par les organismes de certification.

thé vert bio |les thés d'orion

Le contrôle des organismes

Chaque produit labellisé est soumis au contrôle des organismes indépendants et les thés n’y échappent pas. En effet, avant même d’octroyer à une marque, le titre de bio, des audits sont effectués sur une période donnée. Les professionnels certificateurs font des prélèvements sur certains produits au hasard afin de s’assurer que les différentes exigences en matière biologique ont été respectées.

En dehors de cela, des audits inopinés sont organisés à n’importe quel moment pour des vérifications. En un mot, la question du biologique est prise au sérieux par les Commissions européennes.

En résumé, pour la certification européenne, le thé bio est un produit naturel, respectueux de l’environnement et qui comporte très peu de traces de produits chimiques.

Pour plus de renseignement sur le label Ecocert

 

Retour a l’accueil